Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Et Lux In Tenebris Lucet

  • : Le blog de Serge Queudeville
  • Le blog de Serge Queudeville
  • : Serge Queudeville, sur les voies qui mènent à la Lumière, partage ses réflexions et points de vue . Voir ma page au Les cocréateurs
  • Contact

Recherche

3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 10:25
Grande découverte :

Max Planck, né au 19ème siècle, publia les bases de la mécanique quantique il y a plus de cent ans. 
L'homme reçu le prix Nobel en 1918.  Puis, des physiciens se sont accaparé sa "mécanique" et de nombreuses applications ont suivit, comme l'imagerie médicale par résonance magnétique, les composants électroniques, diode, transistor, triac, ordinateurs, et bien d'autres technologies... laser...

La tradition et le Kybalion sont clairs : "Tout est vibrations" 

La matière, n'est que vibration ! Nous ne sommes que de la vibrations ! les particules ne sont que vibrations. Elles se trouver à deux endroits au même moment. Un photon se comporte différemment selon que nous l'observons ou pas. Chaque particule est double elle possède un petit frère quelque part dans l'univers et une modification apportée à l'un des frères modifie l'autre.

Nous parlons ici d'une vibration qui, lorsqu'elle est observée, présente une image différente de ce qu'elle est... mais savons-nous vraiment ce qu'elle est ?

Malgré la vulgarisation, malgré les conférences... Jacqueline Bousquet... Greek Braden... 
La majorité des homme de science conventionnelle, n'ont pas trop envie d'admettre cette réalité quantique.
La découverte aurait dû aboutir à un développement de l'homéopathie, des traitements de Lakhowsky, du magnétisme sous toutes ses formes, Reiki... médecines amérindiennes...
La mécanique quantique, nous permet de comprendre comment fonctionnent les médecines traditionnelles, chinoises et ayurvédiques, les médecines énergétiques, comme le magnétisme cité ci-dessus... méditation, auto-guérison, les travaux du docteur Hammer et sa loi d'airain du cancer...

Benveniste bafoué, les tenants de la science dogmatique dédaignent les travaux de Masaru Emoto ...

Bon nombre de disciplines font de grands pas à la suite de Max Planck mais... la médecine conventionnelle s'obstine dans son approche mortifère et chimique de la maladie.

En tant que patient,  nous sommes une globalité corps-âme-esprit !
Un monde dans lequel le thérapeute, pour soigner (prendre soin) d'un "malade", conseillerait un peu d'eau de source programmée de manière adéquate... et ferait boire cette eau, pour que le "malade" recouvre force et vigueur vous semble-t-il impossible ?
Ceux qui me connaissent et suivent mes conseils, en profitent déjà : ils savent qu'il ne s'agit pas d'un rêve !

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 16:16
Citron ou chimio-"thérapie" ?
 "Le citron est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie !"

Ai-je relevé dernièrement dans un article reçu par courriel...
Cela m'étonne beaucoup car :
Si nous constatons malheureusement les résultats de la chimiothérapie, dans le cas où vous n'aimeriez pas votre voisin, n'espérez pas vous en débarrasser, avec quelques perfusions de jus de citron...

Que Le citron soit un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses, je n'en doute pas. Alors, ne le comparons pas à un poison, qui tue en toute impunité, dans les hôpitaux ralliés à la médecine occidentale de big pharma !

Voici donc une thérapie naturelle, au goût agréable, qui ne détruit pas le malade plus vite que la tumeur. Le citron a de nombreuses vertus : la plus intéressante serait l’effet produit sur les kystes et tumeurs.

C'est également un agent antiseptique à large spectre et antifongique, efficace aussi contre les parasites internes. Il modère entre autre la tension artérielle et régule les désordres nerveux...

Selon plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, l'extrait de citron détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas…

Les composés du citronnier sont 10.000 plus efficaces que l' Adriamycin, chimiothérapie, qui selon son fabricant et ses prescripteurs, ralentirait la croissance des cellules tumorales.

 Quoi qu'il en soit, quel que soit ses bienfaits et ceux de ses extraits, le citron à l'énorme avantage, de ne pas tuer le patient plus vite que sa tumeur. 

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 12:30

Construction-des-rayons.jpg

 

Le film est magnifique !

Nous y découvrons hélas avec horreur, jusqu'où l'homme peut aller, pour emplir son coffre d'US dollards. Je me suis promis de ne plus acheter une seule amande ! Car seule une prise de conscience et l'action de chaque UN, à l'image de celle du Colibris, peuvent changer le cours des choses et terrasser les malfaisances ténébreuses de cette fin de cycle.


Les premières images nous catapultent dans un bon gros bol d’air suisse qui fleure bon l’edelweiss. La ventilation a un effet immédiat : dès les premières minutes, on a envie de plonger dans l’écran, de fourrer une bouteille d’eau dans un sac à dos et de filer le train à Fred, là-haut dans ses montagnes. Barbe grise et chapeau tyrolien vissé sur un crâne dégarni, Fred est un apiculteur à l’ancienne, qui va chercher des ruches sauvages à mains nues. Il ne se protège pas, mais protège ses abeilles, notamment l’abeille noire, une butineuse régulière acclimatée aux montagnes et aux fleurs sauvages qui produit un miel sombre et parfumé...."

Mais...
Dans la bande annonce et au cours du film, il est prétendu que : 


Citation:
Plus aucune abeilles ne peut survivre sans médicament



C'est une contre vérité !
De la propagande
pour l'industrie chimique
Un crime contre les abeilles !
Medicament
        médicalmensonge

 

 

Les humains traités par la médecine conventionnelle, occidentale, pasteurisée, inféodée à l'industrie chimico-pharmaceutique, en subissent les conséquences que chaque UN peut constater. Il en est de même pour la Terre et toute la vie organique qu'elle abrite, en particulier pour les abeilles.

 

Couche-de-soleil.jpg

Je transmets ici le texte intégral de Ludovic Labeste que vient de me faire parvenir mon ami Francis Pautrat. 
Si vous n'êtes pas apiculteurs, il est possible que vous en connaissiez.


Souvenez-vous également : nous devons vivre en harmonie avec toutes les créatures, en harmonie avec notre environnement. Ce n'est pas en répandant des poisons dans les ruches, les champs ou dans le corps de nos enfants, que nous améliorons leur santé.

Sauvegarde de l'abeille, études sur 4 années

 

par Ludovic Labeste ludovic.1@neuf.fr

10140 PUITS ET NUISEMENT 

DOCTEUR EN PHARMACIE, UV EN BOTANIQUE, BIOCHIMIE, CHIMIE, ZOOLOGIE (étude des animaux et insectes),

PHYSIQUE, PRODUITS VETERINAIRES, TOXICOLOGIE ET ENVIRONNEMENT.

Apiculteur dans l'Aube N° DSV 100020

 

Cet article est destiné à toute personne qui souhaite sauvegarder l'abeille, afin qu'elle garde la force de survivre face aux pesticides qui l'affaiblissent et qui la rendent plus sensibls aux maladies. J'ai réalisé deux grandes études, dont une sur 4 années et une autre sur 2 ans avec de très bons résultats. Je fais cette diffusion non pas pour l'argent mais pour la sauvegarde de l'abeille qui est impérative sinon l'homme en subira les conséquences si cette espèce disparaît.

 

 

Depuis juillet 2004, j'utilise comme traitement antivarroa, antiloque, antinosémose, et contre divers virus tels que la maladie noire, un mélange contenant des huiles essentielles pures, et qui permettent de maintenir mon cheptel apicole sans perte dans le rucher .

 

Les huiles essentielles sont dotées d'une activité antiparasitaire donc le varroa est très sensible comme j'ai pu le constater, d'une activité antivirale et antibactérienne, et également antifongique, d'après les différentes bibliographies pharmaceutiques que j'ai pu en ressortir moi même en tant que docteur en pharmacie, et qui ne présentent pas de toxicité à doses normales. En revanche, aucune étude n'a été faite sur la teigne, ni sur l'Aethina tumida. Seul le thymol à forte dose dans une pièce confinée peut réduire le développement de la teigne sur des cadres de hausse à conserver dès l'automne jusqu'au printemps suivant.

 

La formule que j'utilise dans mon mélange pendant le printemps, l'été ou l'automne est la suivante :

 

huile essentielle de géranium, 4 ml ou 80 gouttes

 

huile essentielle de lavande, 4 ml ou 80 gouttes

 

huile essentielle clou de girofle, 4 ml ou 80 gouttes

 

huile essentielle de vétiver, 1 ml ou 20 gouttes

 

huile essentielle d'Eucalyptus globulus ou radiata

 

Compléter à 250 ml.

 

 

L'huile essentielle de vétiver est purement utilisée à visée stimulante physique pour l'abeille et dans le cadre d'une stimulation immunitaire pour la résistante aux maladies.

 

Ce mélange peut être utilisée uniquement au printemps, été ou automne.

 

Pour l'hiver, utiliser uniquement de l'huile essentielle d'Eucalyptus globulus avant le comptage des varroas, vous serez surpris. C'est très révélateur sur le varroa : 4 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus globulus sur un papier Canson que vous déposez sous les cadres par l'entrée principale, une largeur de 20 cm et sur toute la longueur du cadre suffira pour le papier, le coefficient multiplicateur varroa en chute est de 50 à partir du 2ème jour, soit un comptage au 3ème jour qui vous définira le nombre de varroas tombés et le nombre de varroas total dans la ruche à tuer impérativement. Ne jamais utiliser un mélange trop riche pour l'hiver car le froid augmente l'activité irritante des huiles essentielles sur l'abeille.

 

Que cela soit pour l'huile essentielle d'eucalyptus seul ou le mélange, les dosages sont de quatre gouttes par ruche avec un compte-goutte classique et 2 gouttes par ruchette que l'on dépose au plus près de l'entrée principale de la ruche ou ruchette, ou à déposer sur un papier Canson a introduire à l'intérieur de la ruche par l'entrée principale si le plateau de la ruche est en plastique, car les huiles essentielles sont incompatibles avec le plastique. Ensuite on laisse le mélange ou l'huile essentielle d'eucalyptus diffuser et on ne fait rien d'autre, le traitement est terminé pour la journée et pour la semaine. L'avantage de cette technique est qu'il n'y a pas besoin d'ouvrir le toit des ruches, donc pas de refroidissement brutal dans la ruche si les conditions d'utilisation sont respectées dans le paragraphe "TRES IMPORTANT". 

 

 

TRES IMPORTANT

 

 

Ne jamais traiter par vent froid, ou pendant une pluie, traiter toujours par beau temps ou partiellement couvert. L'hiver, ne jamais traiter en

dessous de 6°C et toujours attendre le début de l'après midi. Mais jamais en fin d'après midi car les températures baissent vite en début de soirée. Les abeilles ventilent pour chasser les odeurs d'huiles essentielles qui diffusent très rapidement et qui s'imprègnent dans la ruche, ce qui gène également les abeilles quant le temps est froid ou humide, car les abeilles craignent l'humidité brutale ou le froid brutal, donc soyez très vigilent sur le temps qui suit tout traitement.

 

Une autre chose importante : j'ai constaté des réductions de surface de couvain pendant les périodes de miellées avec l'huile essentielle de thym, ainsi que l'absence de remplacement de reine en cas de conception d'essaim artificiel, que cela soit dans l'essaim artificiel ou la ruche mère qui a servi à concevoir l'essaim artificiel. Par conséquent et par sécurité, ne jamais traiter la veille de la conception d'un essaim artificiel, toujours faire le dernier traitement par précaution une semaine avant de faire un essaim artificiel, la reine reprend facilement sa ponte à partir du 2ème ou 3ème jour après le traitement.

 

En revanche, toujours faire les traitements avant la pose des hausses sous peine d'aromatisation du miel dans les hausses car les huiles essentielles s'imprègnent dans tout pendant quelque jours : le bois, la propolis, le miel, la cire et le revêtement kératine des abeilles et des varroas, et aussi dans le pollen.

 

Les huiles essentielles sont très stables entre 10° et 20°C à l'abri de la lumière; surtout quand elles sont conditionnées en grosses quantités.

Cela doit être respecté, donc les petits volumes doivent être généralement vite utilisés. 

 

 

Je ne fais pas du tout cela pour me faire connaître, mais simplement pour sensibiliser tous ceux qui souhaitent travailler dans le droit chemin. Comment voulez vous obtenir des productions optimales avec des ruches qui sont traitées avec des pesticides dont en font partie l'Apivar et l'Apistan.

 

 

Ces deux substances sont des insecticides qui sont également toxiques chez l'abeille et qui n'optimise pas le travail de l'abeille, au contraire, elle est davantage affaiblie et cela retarde son travail optimal. Les huiles essentielles, elles au contraire, sont parfaitement tolérées, et diffusent et s'imprègnent rapidement et les surdosages n'arrivent jamais car les abeilles ventilent et chassent le produit excédent. 

 

Il est urgent d'agir rapidement sur Nosema ceranæ qui est déjà en train de faire des ravages dans le nord-est de la france. Les huiles essentielles de géranium, clou de girofle et lavande sont les plus actives sur les champignons et levures d'après les bibliographies pharmaceutiques.

 

J'ai moi même fais des recherches pendant des heures entières sur les huiles essentielles, et il n'existe pas actuellement de traitement efficace sur le Nosema ceranæ autres que les huiles essentielles dans le domaine apicole. Si vous voulez éviter que cette maladie vous importune dans votre rucher, vous n'avez plus le choix.

 

Ce traitement aux huiles essentielles ne coûte pas cher du tout surtout quand les huiles essentielles sont commandées en grosses quantités dans une pharmacie. A titre d'exemple, cela me coûte 50 euros par an pour traiter 50 ruches pour toute l'année. Trouvez un traitement actuel pour l'année moins cher que celui-ci.

 

De plus, en ce qui concerne le travail de la reine dans le corps de ruche, j'obtiens déjà au mois d'avril 6 cadres de couvain, donc 2 entiers sur tout le cadre Dadant, 2 autres à 75 % de couvain et les deux derniers à 35 % de couvain. En juin, j'obtiens 8 cadres de couvain dont 4 entiers, 2 autres à 50 % et deux autres à 35 %. Donc il est clair que la tolérance des abeilles avec les huiles essentielles est très satisfaisante et sans toxicité vu l'activité de la reine, et à un tel point que je retrouve même tout les ans du couvain sur les cadres de hausses (sur trois cadres minimum dans la 1ere hausse et sur 1 à 2 cadres dans la 2ème hausse que je ne peux pas récolter en conséquence si je veux garder tous les futurs effectifs. 

 

Mon confrère, Mr GUICHARD Olivier qui travaille avec moi est très satisfait de cette méthode car il n'a fait aucun traitement avec des produits phytosanitaires de synthèse depuis 3 ans déjà.

 

Ce message est à diffuser en urgence à tous les apiculteurs qui souhaite sauvegarder leur rucher en perdition.

 

Ludovic Labeste

ludovic.1@neuf.fr

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 14:30
Nicolas Poussin ainsi que Gustave Doré nous rappellent ce triste épisode de l'histoire d'une ère que nous quittons doucement, mais depuis...
Hérode a fait des émules.
Ce sont es vaccins qui tuent les enfants !
Devant cette hécatombe néo scientifique, le récit biblique n'est plus qu'un dètail de l'histoire :

Une méta-analyse publiée dans Human and Experimental Toxicology suggère l'existence d' un lien entre taux de vaccination des nourrissons et taux de mortalité infantile.

Exemple
USA, 26 vaccins, 6,22 décès / 1000 naissances.
France, 19 vaccins, 3,33 décès / 1000.
Suède, 12 vaccins, 2,75 décès / 1000.

Les chercheurs notent que les bébés sont plus susceptibles de mourir de mort subite à la suite de vaccinations : une étude montre que 70% des nourrissons décédés de mort subite avaient été vaccinés (DTPolio) dans les trois semaines avant leur décès.

Des millions d’enfants sont tués sur cette planète à coup de seringue, des centaines en Belgique et des milliers en France !

Qui ose encore parler de vaccination raisonnées ?
Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 20:16





https://sites.google.com/site/praticienwakan/7--le-blog





Le massage* californien


* le mot "massage" est la traduction d'un mot américain


















Le massage californien, créé à Esalen, en Californie, fait
partie des massages psycho-corporels. Qualité de contact, intégration du corps dans sa globalité, éveil de la sensibilité, découverte du plaisir, il se caractérise
par de longs mouvements doux et harmonieux qui sculptent et enveloppent le corps, favorisant ainsi, la prise de conscience du schéma corporel et l'établissement d'un nouvel équilibre.


Développé par Margaret Elke, dans les années 60, il s'inspire de techniques
orientales et des travaux de Wilhelm Reich psychothérapeute allemand (1887-1957) qui inventa le terme « orgone » pour nommer l’énergie vitale.


Selon Reich, chaque événement traumatisant laisse une marque dans lesmémoires
cellulaires (lire Le voyage de guérison de Brandon Bays) et créé une cuirasse musculaire.


Depuis son origine le massage californien permet d'améliorer les désordres psychiques en dénouant
les tensions physiques.

Des techniques, sélectionnées selon les besoins, procurent une détente musculaire accrue, tandis que bercements et étirements, invitent à l'abandon et permettent de recouver la richesse
sensorielle inscrite dans le corps.


L'utilisation de l'huile favorise le toucher et contribue à la fluidité du massage. 

Le massage californien peut s'adresser aux personnes déconcentrées, tendus , anxieuses qui ainsi pourront expérimenter le retour à soi, un moment doux d'abandon, dans le silence intérieur.
C'est un grand soutien, un complément thérapeutique et un moment d'ouverture, de vrai détente, pour les personnes effectuant une démarche psychothérapeutique.
Mais Il est également tout indiqué, aux femmes enceintes ou aux gens qui aspirent tout simplement à approfondir la relation avec leur corps. 

Les longs mouvements globaux qui encadrent un travail plus spécifique invitent la personne à découvrir son corps, à s'aimer, à s'unifier, à se centrer davantage. À travers ce voyage
intérieur, elle reprend contact avec les parties endormies de son corps, libère les émotions cachées derrière les tensions. 

Les bienfaits sont nombreux et variés :



Évacuation du stress,


Détente des muscles,


Relâchement des spasmes et tensions,


Meilleure irrigation des tissus,


Apaisement, équilibre nerveux


Épanouissement,


Aide à garder une peau jeune et seine,


Meilleure structuration de la personnalité,


Meilleure perception du schéma corporel...






Remarque
De mon point de vue, lorsque le praticien est centré sur le cœur, en plus de l'apaisement et de la détente que procure le massage,  la personne bénéficie des bienfaits donnés par les Maîtres Guérisseurs
ascensionnés, qui interviennent directement pour ré-harmoniser l'équilibre énergétique et le courant vital.





Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 12:34

Soixante quinze pour cent

des médecins
 

 

refusent la chimiothérapie



Je ne suis pas le seul : «Al Manar », chaîne d'information libanaise déclare que 75% des médecins refusent toute chimiothérapie sur eux-mêmes en raison à la fois, de son inefficacité et de ses effets dévastateurs sur l'ensemble de l'organisme.

Chacun est libre de choisir, mais faudrait-il pour faire le bon choix être informé. La propagande officielle, les pressions et menaces ne sont peut-être pas le meilleurs moyens de recouver la santé.

“La majorité des patients atteints de cancer meurent à cause de la chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon ou des poumons. Cela été consigné depuis plus de dix ans. Néanmoins les médecins continuent à utiliser la chimiothérapie pour combattre ces tumeurs.”
Allen Lewin, MD, UCSF, “The Healing of Cancer”, Marcus Books, 1990


“Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain modèle thérapeutique pour soigner cette maladie. Les patients du cancer qui se tiennent éloignés de ces centres ont une certaine chance de s’en sortir.”
Prof. Georges Mathé “Scientific Medecine Stymied”, Médecines Nouvelles, Paris, 1989


“Le Dr Hardin Jones, conférencier à l’université de Californie, après avoir analysé pendant de nombreuses décennies les statistiques de survie au cancer, est parvenu à cette conclusion : “ … Quand ils ne sont pas traités, les patients ne vont pas plus mal, ils vont même mieux.” Les conclusions déstabilisantes du Dr Jones n’ont jamais été réfutées”.
Walter Last, “The Ecologist”, vol. 28, n°2, Mars-avril 1998.

 

Les informations ci-dessus, concernent la vie et la santé et ne prétendent en aucun cas, remplacer le "diagnostic" et les prescriptions d'un médecin conventionnel, qui lui, est autorisé par le conseil de « l'ordre des médecins » pour ce faire, depuis le 26 octobre 1940.

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 15:55

Au cours des années 50, George C. Willis démontrât que la cardiopathie n'est qu'un scorbut chronique.

Partant de ses travaux, le docteur Linus Pauling, prix Nobel de chimie en 1954, confirme cette découverte en 1980 et met au point une méthode thérapeutique efficace contre la cardiopathie, basée sur l'association de fortes doses de Vitamine. C et de lysine. Depuis, cette thérapie a été étouffée par les gouvernements et les media.
Depuis, très peu de patients sont informés de cette alternative peu onéreuse qui concurrence l'industrie pharmaceutique.

La première cause de mortalité aux États-Unis, appelée "maladie cardiovasculaire occlusive", n'est qu'une forme de scorbut, caractérisé dans ce cas, par l'accumulation progressive de dépôts graisseux sur les parois des vaisseaux sanguins réduisant l'approvisionnement en sang du cœur et d'autres organes et entraînant une angine de poitrine, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Il faudrait nommer cette pathologie, "scorbut chronique", forme atténuée de la maladie due à une carence en Vitamine C et identifiée comme telle au début des années 50 par une équipe canadienne dirigée par G. C. Willis, docteur en médecine.

À ce jour, aucun des media n'a diffusé cette information. Les cardiologues continuent de prétendre qu'il n'existe aucun lien entre la Vitamine C et la cardiopathie, et qu'il est inutile de consommer des doses de Vitamine C supérieures aux doses insignifiantes recommandées.

Pensez à consulter mon blog "Santé" Nourriture et Vibrations

Les informations ci-dessus, concernent la vie et la santé et ne prétendent en aucun cas remplacer le "diagnostic" et les prescriptions d'un médecin conventionnel, qui lui, est autorisé par le conseil de « l'ordre des médecins » pour ce faire, depuis le 26 octobre 1940.

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 14:06

Soins Holistiques

Soins psycho-énergétiques


Thérapie symbolique - Syntonie de guérison

Chirurgie psychique



Thérapie symbolique
Le moyen le plus simple pour corriger un déséquilibre est d'en travailler directement la source.
Toute énergie, comme l'a très bien expliqué Jacqueline Bousquet dans ses conférences, est véhicule d'information. Nous allons ici, intervenir sur l'information pour corriger le mal- être.

L'objet de la souffrance s'exprime de différentes manières :

- ça me reste là,
- j'en ai plein le dos,
- c'est dur à avaler,
- ça me tue,
- je suis dans le pétrin...

Cette souffrance peut prendre de multiples formes, dans l'esprit du patient :

- boule à l'estomac,
- pic au cœur,
- bouillie, aiguilles...

qu'Olivier Lockert qualifie d' "objets informationnels".


Nous devons aider le patient à percevoir, cerner, qualifier, détailler... ces objets informationnels, afin de les manier et au besoin s'en débarrasser, pour éliminer la souffrance, le traumatisme, la croyance négative...

La parole permet de guider le patient et ainsi, les énergies impalpables deviennent manipulables.

Nous proposons donc à la personne de nous fournir des information sur cet objet informationnel, Concernant:
- Sa forme, sa couleur, sa texture, son épaisseur...
- sa situation, sa grandeur, sa fixation...
- le son éventuel qu'elle produit,
- son histoire, l'ancienneté de sa présence...
- sa vivacité, ses déplacements éventuels...
- sa source d'énergie, indépendante ou parasite...
- ainsi que tous les détails ressentis...
En état extraordinaire de conscience, le patient va intervenir lui-même pour modifier l'objet de sa souffrance, rejeter la boule de l'estomac, retirer la pointe au cœur, évacuer la bouillie, les aiguilles...
Méthode
Au cours de l'anamnèse je retiens les analogies ou métaphores, comme des objets informationnels, qui peuvent être manipulés et procède aussitôt à une induction de l'extension de conscience, afin que le patient se trouve dans un état extraordinaire de conscience (opposé à l'état modifier de conscience de l'hypnose Ericksonienne)

Je rappelle ensuite au patient, que le but de notre intervention est (par exemple) d'extraire cette "boule lourde, grise et poisseuse, accrocher dans l'estomac".
Nous cherchons alors ensemble comment le débarrasser de cela pour, par exemple, l'envoyer "dans la Lumière".
Syntonie de guérison
Ensuite, je pratique la syntonie de guérison telle que transmise aux Maîtres Enseignant de Reiki Usui Tibet. C'est une expérience exceptionnelle, au cours de laquelle le patient reçois une grande quantité d'énergie purificatrice, de Lumière et d'Amour.
Le patient est invité à s'exprimer à l'issue de la syntonie de guérison. S'il subsiste encore, la moindre gêne ou objet informationnel, je procède à la...

Chirurgie psychique ou IPE,

Telle qu'enseignée aux praticien de Reiki de niveau III.

 
Je termine par une suggestion positive, afin que la personne conserve uniquement de l'expérience ce qui est bon et utile à son bien-être.
Il est possible d'ajouter un cours soin de médecine Wakan. Chaque patient est différent. C'est au praticien d'agir en conséquence.
Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 12:11

 

Se documenter et réfléchir avant d'être malade

 

En cas de maladie grave et dans l'urgence, il faut intervenir pour aider le corps physique. Malheureusement peu de personnes comprennent que tout ce qui est remboursé par le système conventionnel, ne fait qu’aggraver l'état du patient.

 

Quelles sont les solutions que propose le système conventionnels de la « médecine » universitaire :

 

- mutilations chirurgicales,

- empoisonnements chimiques

- irradiations

 

Ces « solutions » ne sont en fait qu'un moyen de transférer l'argent de la communauté dans les coffres de quelques bénéficiaires, médecins et industrie pharmaceutique, via cet outil pernicieux qu'est devenu la SS.

 

Sans les remboursements, le système conventionnel ne tiendrait pas ! Chacun pourrait choisir librement son thérapeute, ses solutions de guérison naturels, bon marchés et efficaces.

Concernant le plan physique, de quoi parlons nous ?

D'un terrain en acidose ou basique (selon)
De candidoses 
De cellules anaérobies
D'une eau organique dont les paramètres sont au-delà de toutes normes...
D'une immunité complètement délabrée et nous savons pourquoi !
De jonctions serrées, relâchées et inefficaces...
De carence en magnésium... en vitamines... en oligoéléments...

Alors, dans l'urgence, détruisons les cellules anaérobies avec les moyens qui existent ! (non conventionnels et non remboursés mais bons marché) Rééquilibrons le milieu intérieur.
Réparons le terrain et l'eau organique qui constitue 80 % du poids du corps, (les molécules d'eau constituent 99 des molécules d'une cellule.)

Ce n'est jamais en gavant le patient de poisons chimiques, via une perfusion, que l'on rétablit l'immunité. Il suffit de constater les résultats !
La médecine conventionnelle n'en a que faire. Sont but n'est pas d'aider le patient. Tout les médecins et thérapeutes, qui ont trouvé des solutions efficaces, ont été depuis toujours empêchés d'exercer et enterrés dans l'oubli.

Alors, oui : occupons-nous du corps physique, mais pas à la manière du diable qui utilise le malade jusqu'à la fin et l'achève en empochant un maximum de « K ».

Chacun est libre de penser autrement : mais celui qui cherche trouvera des facettes de vérité qui sont bien éloignées de la propagande de l'industrie pharmaceutique et de ses dealers au stéthoscope-cravate.

 

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:19


Les cristaux



Les cristaux et minéraux représentent une possibilité d'entrer en contact avec l'univers. Ils possèdent une fréquence d'émission propre, exempte de pollution émotionnelle et mentale. Ils me semblent indispensables en cette période de changement de conscience à laquelle nous sommes soumis.

Ils sont en lien avec les espaces-temps de l'univers. Ce sont des instruments qui aident à relancer nos systèmes énergétiques, altères par nos histoires personnelles, nos systèmes culturels et religieux...

Pour ma part, je les utilise au besoin, pour aider à rétablir l'équilibre énergétique et accéder à l'auto-guérison.


La composition chimique, la structure cristalline, la couleur et la masse (par rapport à la masse corporelle) agissent sur notre l'organisme. Une pierre roulée de 20/30g est agissante pendant un bon quart d'heure. Un galet de 150 grammes est efficace, avec plusieurs heures d'autonomie, avant nettoyage.


 


Les cristaux, en synergie, peuvent programmer l'eau de boisson pour le plus grand bien de notre santé.


Cette eau, pH 7, est revivifiée selon une méthode radionique et programmée par les cristaux


Les pendules de radiesthésie

Nous pouvons fabriquer un pendule en attachant un simple boulon à un fil. Ce pendule véritable peut nous rendre d'excellent services, car  notre énergie s'y est imprimé dès le départ.

Je propose au débutant de choisir un pendule d'un prix abordable, libre à lui ensuite, après un peu de pratique de se faire plaisir   et d'avoir un bel objet, comme on a un bijou...

L'humilité, aussi bien en  radiesthésie qu'en radionique  me semble plus important que l'investissement dans des objets très sophistiqués. 

A part 4 ou 5 exceptions, Je propose la majorité des pendules ci-dessus à 10 € ou 12 €, selon les modéles
Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article