Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et Lux In Tenebris Lucet

  • : Le blog de Serge Queudeville
  • Le blog de Serge Queudeville
  • : Serge Queudeville, sur les voies qui mènent à la Lumière, partage ses réflexions et points de vue . Voir ma page au Les cocréateurs
  • Contact

Recherche

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 15:55

Au cours des années 50, George C. Willis démontrât que la cardiopathie n'est qu'un scorbut chronique.

Partant de ses travaux, le docteur Linus Pauling, prix Nobel de chimie en 1954, confirme cette découverte en 1980 et met au point une méthode thérapeutique efficace contre la cardiopathie, basée sur l'association de fortes doses de Vitamine. C et de lysine. Depuis, cette thérapie a été étouffée par les gouvernements et les media.
Depuis, très peu de patients sont informés de cette alternative peu onéreuse qui concurrence l'industrie pharmaceutique.

La première cause de mortalité aux États-Unis, appelée "maladie cardiovasculaire occlusive", n'est qu'une forme de scorbut, caractérisé dans ce cas, par l'accumulation progressive de dépôts graisseux sur les parois des vaisseaux sanguins réduisant l'approvisionnement en sang du cœur et d'autres organes et entraînant une angine de poitrine, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Il faudrait nommer cette pathologie, "scorbut chronique", forme atténuée de la maladie due à une carence en Vitamine C et identifiée comme telle au début des années 50 par une équipe canadienne dirigée par G. C. Willis, docteur en médecine.

À ce jour, aucun des media n'a diffusé cette information. Les cardiologues continuent de prétendre qu'il n'existe aucun lien entre la Vitamine C et la cardiopathie, et qu'il est inutile de consommer des doses de Vitamine C supérieures aux doses insignifiantes recommandées.

Pensez à consulter mon blog "Santé" Nourriture et Vibrations

Les informations ci-dessus, concernent la vie et la santé et ne prétendent en aucun cas remplacer le "diagnostic" et les prescriptions d'un médecin conventionnel, qui lui, est autorisé par le conseil de « l'ordre des médecins » pour ce faire, depuis le 26 octobre 1940.

Partager cet article

Repost 0
Published by Serge Queudeville - dans Vie et Santé
commenter cet article

commentaires